statutaire du 24 et 25 septembre 2011

Bon je vous fais le compte rendu tant que c’est encore frais et à la vue du week-end je crois que je faire dans le détail !!!!
 
Arrivée à 8h45 chez notre cher président pour claquer la bise à Véro. Rencontre avec Nicolas, impétrant et médecin généraliste ( détail qui aura son importance par la suite) . La ponctualité est notre objectif, bon pas de bol, on prend 15 minutes de retard d’entrée de jeu. Francky prend le volant direction la trinité. Première constatation, les italiens ne construisent pas de voitures très larges, à moins que ce ne soit la « musculature » de David qui occupe trop de place à l’arrière ??? Malgré tout, l’alfa Roméo de francky, transformée en Karting dès les premiers virages tient bien la route.
 
10h30, Après une ouverture de Match très prometteuse pour l’équipe de France de rugby qui aura au moins durée 10 minutes, nous arrivons à bon port. Dépôt des bagages dans le bateau puis direction le café « le carré » pour assister à la seconde mi-temps d’une branlée annoncée. 
 
12h00, après avoir pris des casses dalle et du rouge pour notre croisière nous partons sur l’océan direction belle ile en mer. Gildas nous explique quelques manœuvres nécessaires à la mise en place des voiles dans un langue étrangère ( je crois que c’est là qu’il à commencer à paniquer pour l’arrivée au port). Distribution des rôles version la croisière s’amuse :
 
GILDAS  LE DOC « NICOLAS »  
CEDRIC  «  GOPHER »
FRANCKY «  ISAAC WASHINGTON »
DAVID «  JUDY Mac COY »
 Franck “ VICKY mac COY”
 
Pour les deux derniers rôles il ne restait plus que ceux-là.
 
Le KRYSALIDE, magnifique trimaran de 13 m de long, conçu pour atteindre des vitesses de 20 nœuds au débridé ( source internet www.krysalid-team.fr) nous dévoile toute sa puissance en atteignant une vitesse spectaculaire de 5 nœuds (environ 9 km/h). Compte tenu du danger, nous décidons de mettre l’équipement de sécurité : lunettes, casquette, apéro, chips et bouteilles de rouges)
16h00 arrivée au port de belle ile. Là nous attendent ma mère et ma tante. Passage au super U ( THE PLACE TO BE) ou nous rejoins Maman Gildas pour quelques commissions pour la soirée. S’agissant d’un weekend maritime nous ne pouvions passer à coté du plateau de fruits de mer. Les photos vous serons partagées ultérieurement, mais sachez que c’était bon.
 
Rapide visite de belle-ile ponctuée de culture, d’émerveillement, de marche à pied ( c’est aussi un week end sportif) et de chasse au trésor : la fameux siège de sarah Bernard. Entre deux rochers, création d’un groupe de rock, la photo de la pochette est en cours d’édition.
 
Après autant de marche à pieds, petite pause pression sur le jolie petit port de Sauzon.
 
20h00 retour à la maison pour l’ouverture de la statutaire ( ba oui on est quand même là pour la statutaire) Le thème de la soirée : quelle quantité de nourriture le corps humain est-il capable d’ingurgiter ??? Pour cela, rien ne servent les débats, faisons le test. Grâce à la participation de Nicole ( ma mère) et Anne marie ( Ma tante) nous attaquons doucement par des toasts, des gâteaux, du melon….. Première étape réussi, on a tout bouffé. Passons à l’entrée : Plateau de fruit de mer composé de  BULOT et des blagues qui vont avec, huitres Gambas tourteaux bigorneaux ( magnifiquement cuits pas la maman de Gildas)  langoustines palourdes mayonnaise pain beurre…. ; et bien entendu les vins blancs qui vont avec. Deuxième étape considérée comme réussi malgré quelques restes. Dans le doute d’une petite fringale nocturne, nous enchaînons sur un petit filet mignon et sa sauce au cidre ( il fallait bien gouter les bouteilles de rouge).
Et juste pour la déconne une tarte aux pommes.
 
Bref une soirée gastronomique de toute beauté, agrémenté de trois intervenantes extérieures d’exception qui ont sues nous faire part de leur culture avec des expressions telles que «  prenez une chaise asseyez-vous par terre » «  marche sur l’autre tu auras France inter » ….une cousine qui n’a pas voulue nous amener dans un bar sous prétexte de travailler le lendemain ( on en reparlera à la prochaine stat….), une Nicole qui s’inquiétait de notre appétit et un chien Dalmatien qui n’a servi à rien mais qui a sympathisé avec notre président.
 
02h30 Après de longues discussions sur l’amour la vie les vaches : DODO
 
Réveil entre 8h00 et 9h30 : Petits déjeuners, douche, doliprane, gasvicon pour les maux d’estomac ( magnifique excuse de cédric : J’ai dû trop manger hier soir). Passage à la superette pour quelques courses pour le midi ( bizarrement on pas repris d’apéro)
 
11h15 descente au port  12h00 départ . Le vent s’est levé sortons le spi, l’équipage est à la manœuvre, nous ne comprenons toujours pas la langue de Gildas, mais nous tirons sur des cordes et cela semble pas trop mal marcher.
 
Est-ce le bruit des vagues, le plaisir de naviguer à 8 / 9 nœuds, en tout cas on a beaucoup moins de gueule que la veille. Petit coup de blanc pour les plus courageux et direction Houat pour en faire le tour. Conduite du bateau pour certain, lecture de l’Equipe et sieste pour les autres, nous arrivons en toute souplesse à 15h30 à la trinité.
 
16h15, départ de la trinité pour rentrer à la maison. Est-ce par ce que David s’est assis à l’avant ou avons perdu de la carrure mais la voiture semble plus spacieuse qu’à l’aller.
18h00 arrivée à Nantes, rapide compte rendu à Véro qui constate à la vue de nos tronches que nous avons passé un week-end de repos et de relaxation.
 
Voilà messieurs, j’espère que ce CR vous permettra de revivre cette statutaire par procuration . Sachez quand même que rendez-vous est d’ores et déjà pris avec nos hôtes pour la refaire l’année prochaine.
 
Franck